Ce vapeur à sombré le 13 Avril 1919 aprés avoir talonné la roche du Bunel. Il repose bien droit sur sa quille par une vingtaine de métres de profondeur.

  Plongée assez facile. Méfiez-vous cependant du fort courant de flot. Accessible dés le niveauI.
 
 

Débutez la visite par la superbe hélice et remontez sur le pont arriére. Passez sous le pont central pour apercevoir l'énorme chaudiére puis remontez pour pénètrer dans les cales avant. En chemin vous croiserez un gros treuil. Quelques chaussures vestiges de la cargaison sont visible dans les cales avant. Enfin entrez sous le pont avant pour découvrir de beaux contre-jours. Terminez votre visite par l'étrave. Notez au passage la présence de l'ancre babord.

La faune n'est pas trés dense sur cette épave trés exposée aux courants: Des lieux se tiennent sur l'arriére et quelques belles vielles sortent de nul part. En été un banc de chinchard reste à proximité de l'épave. Quelques tacauds et congres habitent les cales.
      L'ETRAVE ET SON ANCRE   DRAGUE PERDUE SUR TRIBORD ARRIERE   ENTREE DE LA CALE AVANT   L'HELICE ET SON GOUVERNAIL  
copyright yann Hourdin 2005